Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2007

La caverne des brigands

Située à Apremont, sur la parcelle 713 et le sentier n° 6.

La caverne des brigands a été creusée par Denecourt en 1844 (apparaît pour la première fois sur la carte dressée par Denecourt et Hardy en 1844). Denecourt forge de toutes pièces une légende selon laquelle, sous le règne de Louis XV, elle aurait servi de repaire à une bande d'assassins, dont le chef était un nommé Tissier. En 1937, en revanche, elle est le théâtre d'un vrai meurtre, celui de Janine Keller par Eugène Weidmann, dernier condamné à mort à être exécuté en public le 17 juin 1939.

Aisément accessible depuis Barbizon, elle constitue depuis longtemps un lieu très fameux de la forêt, que des guides faisaient visiter moyennant pourboires (pratique signalée de 1910 à 1950). Une buvette y a longtemps été installée : elle est signalée dès 1857 et jusqu’aux environs de la Seconde guerre mondiale.

e555c3bab5f7124389b1786c82fd2d49.jpg

 

 

 

Sources : dictionnaire historique et artistique de la forêt de Fontainebleau / Herbet, 1903. Fontainebleau : une forêt de légendes et de mystères / Hervet et Mérienne, 2004. Guide Joanne, 1857, 1910. Guide bleu, 1950.

 

Les commentaires sont fermés.