Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2007

Maisons forestières

Juste un avant-goût, car pas trop de temps pour faire la synthèse des trucs que nous avons glanés à droite et à gauche. Au départ tout cela est parti de cette fichue collection de cartes postales et des maisons forestières qu'on y voyait parfois apparaître, dont certaines n'existent plus aujourd'hui.

Maisons forestières en forêt de Fontainebleau
 

28/12/2006

Cartoliste ND

Neurdein, Lévy et Neurdein réunis

 

Sans doute le plus grand éditeur français. En association avec la maison Lévy au début du 19e siècle puis à partir de 1922. Edite sous les marques N.D., N.D. phot., collections N.D. phot., X phot. A édité un guide illustré de la forêt de Fontainebleau orné de 46 photogravures.

 

Bibliographie : Dictionnaire de la cartophilie francophone, 1990. Guide de Fontainebleau / J. Bertot, [vers 1899-1905].

 

 

 

Lire la suite

27/12/2006

Cartoliste LL

La société parisienne Lévy fils et Cie (sigle LL) est une importante maison d’édition de cartes postales. Associée à Neurdein au début du siècle puis à nouveau à partir de 1922, elle devient alors Lévy et Neurdein.

 

Bibliographie : Dictionnaire de la cartophilie francophone, 1990.

 

Lire la suite

26/12/2006

Cartoliste L. Ménard (LM)

Au début du XXe siècle, Lucien Ménard est un photographe installé 29 rue Marrier à Fontainebleau. Il se lance dans l’édition de cartes postales dès 1902 puis devient éditeur-imprimeur en 1904, en ouvrant un atelier de phototypie. Il inaugure le développement de ses activités par un reportage, réalisé par le photographe Michel (sans doute le même qui signe également à la même époque des clichés pour Thibault) sur l’incendie des 14 et 15 août 1904 qui vient de ravager la forêt au plateau de Belle Croix. Ultérieurement quelques clichés seront signés Esparcieux, l’un au moins Poinsignon. Il est l’un des membres pionniers du syndicat des phototypeurs, lequel se fond en 1927 avec la Chambre syndicale de la carte postale et de la photogravure, pour devenir la Chambre syndicale française de la carte postale illustrée.

 

Les établissements Ménard, installés aux 19-21 du boulevard de Melun (actuel boulevard du Maréchal Foch) constituent en 1946, selon La Liberté, la plus importante phototypie de France. Elle aurait employé jusqu’à 200 ouvriers. La maison, reprise par la fille de Lucien Ménard, prend le nom, à la fin des années 50, de Bellichrome. L’activité semble cependant assez rapidement se replier toute entière sur la région Toulousaine, siège d’une succursale ou d’une société en participation, laquelle s’identifie peut-être avec l’actuelle imprimerie Ménard située à Labège (31) depuis 2002.

 

Collection L.M.

L.M phot.-édit., Fontainebleau

Phototypie L. Ménard, Fontainebleau

Impr. photomécanique L. Ménard

L. Ménard imprimeur, Fontainebleau

 

 

Bibliographie : Dictionnaire de la cartophilie francophone, 1990. La carte postale : Son histoire, sa fonction sociale / Aline Ripert, Claude Frère.- CNRS Editions, 2001.

http://www.alienor.org/ARTICLES/carte_postale/technique2.htm

 

 

Lire la suite

22/12/2006

Cartoliste Thibault. La Salamandre

Editions Thibault. Marque La Salamandre.

 

En 1901, Henri Thibault (v. 1873-1942) est un jeune libraire-papetier de 28 ans installé à Fontainebleau, au 18 rue de France. C’est à peu près à ce moment là qu’il se lance dans l’édition de cartes postales, avec des vues (environ 300 recensées entre 1900 et 1903) du palais, de la ville et de le forêt de Fontainebleau, ainsi que des communes environnantes,. La majeure partie de sa production de cartes précurseurs semble avoir été réalisée en association avec un éditeur homonyme de Melun, G. Thibault, auquel il est peut-être apparenté. Certaines portent, outre la mention d’édition, « cliché Michel »

En 1904, il lance la marque « La Salamandre », et en profite pour renouveler une partie de ses vues, dont le répertoire s’enrichira considérablement tout au long de la trentaine d’années au cours desquelles il exerçe (entre le palais, la ville et la forêt, 750 vues ont été recensées). La collection de la Salamandre consacrée à la forêt de Fontainebleau se décline en plusieurs séries : noir et blanc ou couleur, virage sépia, virage bleu. Il semble qu’entre 1906 et 1907, Henri Thibault ait également publié des cartes postales en couleur sous le sigle H.T, dont les clichés sont communs avec ceux de la Salamandre.

 

Il installe sa librairie au 19-21 rue Grande avant 1908 et semble avoir pris sa retraite vers 1935-1936. En 1940, la librairie Thibault est devenue la librairie Lefèvre.

 

 

Thibault, éditeurs, Fontainebleau-Melun.

H. Thibault, Fontainebleau [accompagné du logo la Salamandre]

H.T.

[Logo la Salamandre] côté vue

[Logo la Salamandre] côté adresse

 

Bibliographie : Fontainebleau et la carte postale / Chantal Martinet, DES vers 1978 (disponible à la bibliothèque municipale de Fontainebleau). Mais ne fait pas le lien entre l'éditeur précurseur Thibault et la Salamandre.

Sources : Recensement 1901, AD 77, 10 M 376 ; Recensement 1936, (AD 77, 10 M 566).

Lire la suite